Actualité horlogère
Dernières infos

  • Nick Faldo : les moments clefs de sa carrière, avec Audemars Piguet
    Le golfeur Nick Faldo, qui fut le tout premier ambassadeur sportif de la manufacture horlogère Audemars Piguet, évoque dans une vidéo les moments clefs de sa carrière. Il s’agit là, du sixième témoignage de la série de discussions intimes qu’AP a fait réaliser avec ses partenaires.
    Nick Faldo : les moments clefs de sa carrière, avec Audemars Piguet
    Cette fois ci, c'est Nick Faldo qui se prête au jeu des confidences (en anglais). Le golfeur britannique se penche sur le moment qui a tout changé dans sa carrière : ce jour de 1987 où il a remporté l'Open britannique, son premier tournoi majeur, après avoir passé deux ans à perfectionner son swing. C'est à l'âge de treize ans, en regardant le Masters 1971 à la télévision, que Nick se prend de passion pour le golf. Entre 1977 et 1982, grâce à un entraînement intensif, il remporte un tournoi par an...

  • Mondaine arrive à Amiens chez Flinois 1739
    La marque horlogère suisse Mondaine, qui reprend le design des horloges de gares helvétiques, vient de s’installer en Picardie, et plus précisément à Amiens chez Flinois 1739, l’un des détaillants historiques de la région.
    Mondaine arrive à Amiens chez Flinois 1739
    Reconnue par -et pour- son design si caractéristique qui s’inspire de celui des horloges que vous pouvez croiser sur les quais et dans les gardes suisses, Mondaine fait partie des marques de montres « Mode ». Toujours en plein développement (plus de 130 revendeurs en France), Mondaine vient d’intégrer l’un des principaux détaillants de Picardie : Flinois 1739, horloger-bijoutier depuis… 275 ans !
     
    Créée en 1739 (comme son nom l’indique), cette enseigne est un véritable monument de l’histoire de l’horlogerie et de la régio...

  • ​IWC Portofino Midsize : Peter Lindbergh derrière l’objectif
    Le photographe Peter Lindbergh est bien connu des amateurs d’horlogerie… En effet, c’est à lui que l’on doit certaines campagnes de communication de chez Patek Philippe ou la toute dernière en date de Baume et Mercier. C’est encore lui qui était derrière l’objectif pour mettre en scène la nouvelle collection Midsize d’IWC.
    ​IWC Portofino Midsize : Peter Lindbergh derrière l’objectif
    En 2014, Peter Lindbergh s’est rendu deux fois dans le pittoresque village portuaire italien de Portofino dans le but de réaliser une très belle série de photos pour IWC Schaffhausen. Pour l’occasion, il a mis en scène des célébrités sur le thème de l’élégance intemporelle du lieu. Fidèle à son oeuvre artistique, il a naturellement opté de nouveau pour le noir-blanc pour cette séance exclusive, intégralement dédiée cette fois à la nouvelle collectio...

 
TAG HEUER Monaco V4
Écrit par Hervé Ramboure   

Tag_Heuer_Monaco_V4_1

 

V4 sonne comme le nom d'une cylindrée, longtemps restée à l'état de concept jusqu'en 2004. Au terme de 36 mois et de milliers d’heures de conception, de simulation et enfin de construction, TAG Heuer revient au salon de Baselworld 2007 pour voir enfin réaliser une pré série de la Monaco V4.

Contrairement à d'habitude on associe le sport automobile aux montres, mais cette fois on va plus loin puisque l'on s'est inspiré d'un moteur pour créer le mouvement de cette montre si unique.

Tag Heuer a mis les quatre barillets du mouvement en V et les a orienté de 15° comme pour une voiture de course, la V4 remet en question les mouvements traditionnels, finit les pignons et les roues, des courroies et des roulements à billes remplacent le tout.
L’aspect audacieux du Concept Watch TAG Heuer Monaco V4 est à l’image du mouvement révolutionnaire qu’elle renferme.

 

 Tag_Heuer_Monaco_V4_2

 

La glace en saphir biseauté, fabriquée en trois dimensions, s’incurve pour rejoindre les parois du boîtier. La petite seconde se trouve à 4h30. L’élégant bracelet à boucle déployante est en alligator. La conception globale est inspirée de l’emblématique modèle Monaco, premier chronographe automatique au monde pourvu d’un micro rotor, créé en 1969 et aujourd’hui encore en avance sur son temps.

Porté par Steve McQueen, le gros boîtier carré du modèle Monaco original signait une rupture complète avec l’esthétique horlogère conventionnelle. Pour le nouveau modèle Monaco V4, il allait de soi de puiser dans cet héritage précurseur pour illustrer la quête incessante de TAG Heuer : s’écarter des sentiers battus de l’horlogerie. Pourtant, même sans le logo TAG Heuer, si distinctif, le modèle V4 se reconnaît instantanément comme une conception TAG Heuer.


 
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 3
CLUB CHRONOS - Mentions légales.