Actualité horlogère

Dernières infos

  • Richard Mille : Alexis Pinturault, un partenaire au sommet
    Richard Mille a le don de choisir ses partenaires sportifs. En effet, de Rafael Nadal à Bubba Watson en passant par Pablo Mac Donough ou Felipe Massa, il ne prend que les meilleurs. Avec toujours, une histoire d’hommes et d’amitiés en filigrane. Cette année, c’est le skieur Alexis Pinturault qui s’illustre tout particulièrement, avec toujours, sa RM 035 au poignet.
    Richard Mille : Alexis Pinturault, un partenaire au sommet
    Il y est parvenu ! Depuis samedi dernier, le skieur Alexis Pinturault devance au palmarès la légende du ski françai...

  • SIWP Genève : troisième édition du salon horlogers des indépendants
    Le SIWP, salon des horlogers indépendants, ouvrira ses portes à Genève le 15 janvier prochain et jusqu’au 20 janvier 2017. En tout, une vingtaine d’exposants qui permettront au public et aux professionnels de découvrir des marques encore relativement confidentielles pour la plupart.
    SIWP Genève : troisième édition du salon horlogers des indépendants
    Cette semaine du mois de janvier à Genève est incontestablement « la » semaine de l’horlogerie. En effet, d’un côté se tiendra le SIHH et son cortège de marques prestigieuses du groupe Richemon...

  • Hamilton : chronométreur du Red Bull Air Race World Championship
    Cette année, l’horloger helvético-américain Hamilton, devient le Chronométreur officiel du Red Bull Air Race World Championship, le championnat du monde de haute voltige qui a révolutionné les sports mécaniques. Réunissant 14 des meilleurs pilotes internationaux, dont Nicolas Ivanoff, ambassadeur de la marque depuis 2005, cette compétition offre un spectacle unique au monde, alliant vitesse, précision et talent.
    Hamilton : chronométreur du Red Bull Air Race World Championship
    Avant d’aller plus loin, rappelons qu’Hamilton « chronomètre l...

TAG HEUER Monaco V4

Tag_Heuer_Monaco_V4_1

 

V4 sonne comme le nom d'une cylindrée, longtemps restée à l'état de concept jusqu'en 2004. Au terme de 36 mois et de milliers d’heures de conception, de simulation et enfin de construction, TAG Heuer revient au salon de Baselworld 2007 pour voir enfin réaliser une pré série de la Monaco V4.

Contrairement à d'habitude on associe le sport automobile aux montres, mais cette fois on va plus loin puisque l'on s'est inspiré d'un moteur pour créer le mouvement de cette montre si unique.

Tag Heuer a mis les quatre barillets du mouvement en V et les a orienté de 15° comme pour une voiture de course, la V4 remet en question les mouvements traditionnels, finit les pignons et les roues, des courroies et des roulements à billes remplacent le tout.
L’aspect audacieux du Concept Watch TAG Heuer Monaco V4 est à l’image du mouvement révolutionnaire qu’elle renferme.

 

 Tag_Heuer_Monaco_V4_2

 

La glace en saphir biseauté, fabriquée en trois dimensions, s’incurve pour rejoindre les parois du boîtier. La petite seconde se trouve à 4h30. L’élégant bracelet à boucle déployante est en alligator. La conception globale est inspirée de l’emblématique modèle Monaco, premier chronographe automatique au monde pourvu d’un micro rotor, créé en 1969 et aujourd’hui encore en avance sur son temps.

Porté par Steve McQueen, le gros boîtier carré du modèle Monaco original signait une rupture complète avec l’esthétique horlogère conventionnelle. Pour le nouveau modèle Monaco V4, il allait de soi de puiser dans cet héritage précurseur pour illustrer la quête incessante de TAG Heuer : s’écarter des sentiers battus de l’horlogerie. Pourtant, même sans le logo TAG Heuer, si distinctif, le modèle V4 se reconnaît instantanément comme une conception TAG Heuer.


Plus d'articles...