Actualité horlogère
Dernières infos

  • Oris partenaire de Jérôme Delafosse dans le reportage "Les Requins de la colère"
    La marque horlogère indépendante Oris, reconnue pour ses montres de plongée, est partenaire du grand reporter et scaphandrier professionnel Jérôme Delafosse qui est allé aux quatre coins du monde mener une enquête sur le « vrai visage du plus mythique des prédateurs marins » : le requin. Pendant le tournage, l’aventurier portait une Oris Aquis Depth Gauge.
    Oris partenaire de Jérôme Delafosse dans le reportage
    Certains horlogers comme Blancpain, Rolex ou Oris, ne se contentent pas de fabriquer et de vendre des montres de plongée. Il...

  • Kering et le Festival de Cannes lancent le programme Women in Motion
    A l’occasion de la 68ème édition du Festival International du Film de Cannes, Kering et le Festival de Cannes lancent le programme Women in Motion afin de célébrer le talent des femmes du 7ème art et d’animer la réflexion quant à leur contribution et leur rôle dans l’industrie du cinéma.
    Kering et le Festival de Cannes lancent le programme Women in Motion
    Déjà très engagé pour la cause des femmes, notamment par le biais de la Fondation Kering qui lutte contre les violences faites aux femmes, le groupe (Girard-Perregaux, Ulysse Nardin, Gucci...

  • Mido : un concours de design pour imaginer son futur modèle
    L’horloger suisse Mido, qui malgré son appartenance au Swatch Group reste relativement peu connu des amateurs de montres français, vient de dévoiler un concours baptisé Big Ben qui vise à imaginer le design de son futur modèle.
    Mido : un concours de design pour imaginer son futur modèle
    Mido est très impliqué dans le monde de l’architecture (cf. par exemple, sa montre dont le cadran s’inspire de la Grande Muraille de Chine). Toujours dans le même esprit donc, elle vient de lancer un concours de design baptisé Big Ben (la fameuse tou...

 
TAG HEUER Monaco V4
Écrit par Hervé Ramboure   

Tag_Heuer_Monaco_V4_1

 

V4 sonne comme le nom d'une cylindrée, longtemps restée à l'état de concept jusqu'en 2004. Au terme de 36 mois et de milliers d’heures de conception, de simulation et enfin de construction, TAG Heuer revient au salon de Baselworld 2007 pour voir enfin réaliser une pré série de la Monaco V4.

Contrairement à d'habitude on associe le sport automobile aux montres, mais cette fois on va plus loin puisque l'on s'est inspiré d'un moteur pour créer le mouvement de cette montre si unique.

Tag Heuer a mis les quatre barillets du mouvement en V et les a orienté de 15° comme pour une voiture de course, la V4 remet en question les mouvements traditionnels, finit les pignons et les roues, des courroies et des roulements à billes remplacent le tout.
L’aspect audacieux du Concept Watch TAG Heuer Monaco V4 est à l’image du mouvement révolutionnaire qu’elle renferme.

 

 Tag_Heuer_Monaco_V4_2

 

La glace en saphir biseauté, fabriquée en trois dimensions, s’incurve pour rejoindre les parois du boîtier. La petite seconde se trouve à 4h30. L’élégant bracelet à boucle déployante est en alligator. La conception globale est inspirée de l’emblématique modèle Monaco, premier chronographe automatique au monde pourvu d’un micro rotor, créé en 1969 et aujourd’hui encore en avance sur son temps.

Porté par Steve McQueen, le gros boîtier carré du modèle Monaco original signait une rupture complète avec l’esthétique horlogère conventionnelle. Pour le nouveau modèle Monaco V4, il allait de soi de puiser dans cet héritage précurseur pour illustrer la quête incessante de TAG Heuer : s’écarter des sentiers battus de l’horlogerie. Pourtant, même sans le logo TAG Heuer, si distinctif, le modèle V4 se reconnaît instantanément comme une conception TAG Heuer.


 
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 3
CLUB CHRONOS - Mentions légales.